MONTREUIL

TH3 - 25 NOVEMBRE 2012

DUPLEX MONTREUIL BRIGNOLES.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 60.0 KB

 

 

Le grand vainqueur

 

Le comitadji machinateur !!!


 

 

 

 

1er N7 : Rémi Eyssautier, ancien U17, devenu Rémois.

 

 

 

Les tirages du grand prix suivi par un passionné, il se reconnaitra :) 


Le compte rendu de T'chinch,

 

 

Bonjour,

Le duplex organisé ce dimanche 25 novembre entre Brignoles (Var) et Montreuil ( Seine-Saint-Denis) restera dans les annales par son suspense ébouriffant et ses multiples rebondissements. Deux vainqueurs à Montreuil, le vainqueur du duplex Jean-Yves Costa l'emporte à -25 selon le règlement "normal" , le vainqueur du TH de Montreuil s'appelant ...Thierry Chincholle, vainqueur local à -17 selon un autre point du règlement. Vous n'y comprenez rien ? C'est pas grave: la COCOE recompte les points et en cas de litige, la CONARE est prête à prendre le relais. Vous devriez connaître le vainqueur à la Saint-Glinglin.

  

Ceci dit, les "co-vainqueurs" ont fait preuve de courtoisie malgré ce cas de figure et se sont serré la main : une attitude bien intrigante, je sais.

  

Bon, avant de rentrer dans le vif du sujet, sachez que pour la première fois à Montreuil, on n'a pas eu froid ( merci la météo clémente !) ...Hélas, le beau temps a attiré le matin  quelques jeunes délinquants attirés par les véhicules garés dans le parc Montceau : sept bris de glace ou serrures forcées et quelques vols plus ou moins gênants ! De quoi gâcher la journée pour certain(e)s ...

161 joueurs en piste à 10H , parmi lesquels 18 joueurs de 1° série espérant succéder au palmarès à Jean-François Lachaud, vainqueur au top l'an passé. Avec un plateau de 6 joueurs de super-série et un joueur en grande forme ( Marc Bruyère ), difficile de faire un pronostic et peu pensent à Jean-Yves Costa, venu faire un week-end " échecs-scrabble" en région francilienne, même si certains se souviennent d'une victoire du discret Languedocien à Meudon, en 2009, devant Franck Maniquant et consorts.

  

Partie 1   ( Nicole Counotte ? à Brignoles )    922

  

Nathalie Del Olmo égrène les 19 tirages de cette partie agréable, gagnée au top par Eric Imbert, devant Didier Roques et Jean-Yves Costa -3, Marc Bruyère -5 perdant quatre points au dernier coup. La surprise provient du trio de poids lourds de Saint-Leu légèrement décroché : Jean-François Lachaud 10° -17, Florian Lévy 11° -22 et Thierry Chincholle 12° - 23 doivent réviser leurs ambitions à la baisse, au moins temporairement.

  

EEIMOS? d'entrée pour s'échauffer : 11 iso-tops, on retient IMpOSEE en H3 pour sa rallonge RE en H1 ( mIMOSEE peut-être le plus esthétique )

VICIAIT 38 est à connaître, sinon -19 ! VOLEZ 60 rassure vite avant le deuxième scrabble à trouver à partir de MITRAUX +A : deux solutions, MARITAUX est préféré à MARTIAUX 86 ( ne pas jouer " mixtura " en collante quasi-intégrale ! ).

Le 6° coup est sélectif : faut-il jouer FRETEURS 76 ( plus ou moins douteux ) ou FRUSTRES 63 ( sûr ) ? Pas mal de refus évidemment...dont Chincholle et Loubière dans le top 4. Pour ma part, voici l'explication qui ne convaincra certainement pas le joueur belge Paul Fraiteur mais le fera sourire ...

  

" EFRRSTU : le E béant, je vois FRETEURS en un flash ( la vista ;-) et immédiatement le malaise : " FRÊTEURS ? , ok , " frêteuse" n'existe pas. FRÊTEURS ? Qu'est-ce que c'est ? Un bateau ? ( en fait,l'AFFRÊTEUR loue un navire au FRÊTEUR, armateur) FRÊTEURS ? Si Paul Fraiteur avait un homophone, ça se saurait (selon le précepte de Jean-François Lachaud ): je ne vais pas me ridiculiser en jouant ce mot, tout le monde va m'en reparler pendant des semaines ... FRÊTEUR = REFUTER,FEUTRER,FURETER ? Ca ne m'évoque rien ... 2'30"" : je m'apprête à jouer REIMpOSEES 36 lorsque je découvre FRUSTRES 63 : ouf ... 27 points de gagnés et sans doute 63 sur ceux qui ont joué FRÊTEURS qui ne me dit rien de rien. Top : 76 points avec FRÊTEURS. Comment je vais pouvoir expliquer ça à Paul, mon partenaire de paires à Marrakech en 2004 ?

  

La suite ? HOSTIES en quadruple ( appui OS) est manqué -entre autres- par JFL et TC à la dérive ( en train de se poser la question ci-dessus, et donc plus très lucide ;-) : -10 avec un sous-top à -9 (THEISME) peu couru.

Une PEPEE à 30 points, c'est mieux qu'un PEPE à 29. CARGUERA 65 gagne sur CAGUERA 64 ( à noter un PUCAGE appui PU à 42).

JFL lâche curieusement sept points sur AKAN 42 , jouant une histoire drôle nord-africaine (NOUKTA) quasiment invisible en double appui : s'est-il fait un film ?

DEILNOU est stressant car en formant CARGUERA-I, difficile de croire au top à 27 avec pas moins de 6 solutions, dont aucune n'utilise le D !

Enfin, deux nouveaux scrabbles abordables se succédent : DENOUAS ou DOUANES 80, EnROUERA en A1 ( 5 iso-tops ) sont indolores. Patrick Epingard rate AY formant PU-Y (-11), ABSIDE cachée derrière ABDEILS est jolie, FONT 47 ( superbe sous-top avec FLEIN -8 ) est refusé par Philippe Diringer (-14) qui ne pense pas à la forme verbale.

Deux ratés pour la fin avec Florian Lévy, erreur de lettre sur ETA (-22, seul top perdu) , et Marc Bruyère qui rate EWE (-4) au dernier coup.

  

Chacun se rue à la fin de la partie vers son véhicule, espérant l'absence de dégâts ...

  

Pause casse-croûte, on refait le match. Un petit " Jarnac" avec les Epingard ( score final 0-0) mais victoire finale de Nicole et Patrick qui assénent les neuf-lettres esthétiques ( GASTRONOME-MISTOUFLE-NOSTALGIE-GHETTOISE ...) face à un Chincholle obligé de rejeter des tirages aussi emballants que PQQ ou PPD.

  

Partie 2  (  Simon Valentin à Montreuil )  941

  

Deux joueurs revanchards au top : JFLachaud  et T.Chincholle, Nicolas Parvan -1.

  

Le classement général évolue : Marc Bruyère -7 précède le duo inamovible Didier Roques/Jean-Yves Costa -10. Eric Imbert -14 et Nicolas Parvan -16 précède un pack de quatre joueurs de Saint-Leu : Lachaud -17, Loubière -19, Chincholle -23, Lévy -24.

  

Carole Cassin (S2), 5° de la partie 1, encaisse les deux premiers scrabbles : -79 sur OSSEINE ( nf. constituant de l'os) égalé par EOSINES puis AURIFIEE (-27 avec FAISEUR en quadruple). PORTÂMES en quadruple au troisième coup est plus simple que IMPOSTEs.

ROUGH 32 est un exercice de prononciation pour le jeune Simon ( ROOF iso-top !) . FIQHS 54 facile précède un superbe coup AEHISVW où la recherche du top, graduelle, mérite le détour : ne pas s'arrêter sur WOH, subtil en collante à 47, ne pas se contenter de HAVIES 53 a priori imbattable, et jubiler enfin avec WHIST ( ancêtre de la belote ) un peu planqué à 59. Jubilatoire quand on passe par toutes ces étapes.

  

VÊLA(I,R,S,T)  préféré à VÊLE(R,S,T,Z) : joli choix. ABORDEE au coup suivant formant VELA-R (plante médicinale et ornementale) aurait pu être sélectif mais égalé par ADSORBEE et OBSEDERA 72, et battu par un plus simple SABORDEE 74.

EILMOTU peu rassurant : on se contente d'ELEMI 26 formant VÊLA-I.

TUTOYE 54 ne sera pas prolongé vers le triple sud-est ( notamment TUTOYE-USES).

DOP 26 en pivot coûte sept points à Costa-Roques. AVEULI (reste T) est peu rassurant, même à 40 points. AJNTUU? ne permet pas de placer les deux huit-lettres ( ENJUGUÄT et JUGULANT ), JUIN ( ou JAÏN ) 57 suffit.

14° coup : AENTTU? où ATTéNUEE formant TUTOYE-E gagne la bagatelle de 19 points.

La fin est truffée de tirages intéressants ( RINCONS/ACIINNR/AEEINNT/CEELNNT/AEGLNNR ) nécessitant plus de concentration que de crainte du scrabble.

  

Un bol d'air avant d'attaquer la dernière partie, qui sera proposée par Nicolas Thomas : 25 coups en prévision avec le léonin Nord-Francilien...

  

Partie 3    ( Nicolas Thomas  à Montreuil )  861

  

La partie la plus usante ( 25 coups ... je l'avais prédit ;-) mais surtout la plus sélective !  De la 8° place, je remonte à la 1° place sur le centre de Montreuil, à la faveur d'un solo curieux à l'avant-dernier coup mais je dois laisser la victoire du duplex à Jean-Yves Costa, le solo joué étant un duo de Catherine et Marc Faner à Brignoles ! Dix minutes de valse hésitation, la partie à Brignoles ayant un décalage ...

  

AAELRU? : LAqUERA ( six iso-tops ) est préféré à ALUnERA, ça peut se discuter. En tout cas 100% de scrabble au 1° coup sur les trois parties. Le 4° coup cause quelques déconvenues avec MAJONGs 77 où beaucoup, à juste titre semble-t-il, tentent " MAHJONG" non reconnu par l'ODS ( cette graphie est fréquente, mais avec trait d'union). -37 si on ne scrabble pas. Dans la foulée, -34 avec TUBULINE ( protéine) appui N, manqué par Eric Imbert dans le top 10 ( P.Coccoluto aussi à Brignoles ). FOVEAL +2 et ORINS +1 (très caché avec IILNRSU en mains) ne sont pas offerts. MACHINÂT appui C est le 3° scrabble unique de la partie ( +39 ) et si beaucoup pensent à MACHINAT-ION , certains - comme moi- évaluent la probabilité de l'existence de MACHINAT-EUR. Ce mot va me turlupiner pendant plus d'une heure (14 coups !) : s'il sort, le joue-je ( Ok, c'est pas beau ...) ? 

  

En attendant, il faut subir la main gluante de Nicolas qui réussit à nous faire jouer 22 points avec AENORTT. Puis, il nous fait réviser les mollusques bivalves de trois lettres avec YET 30 mieux que MYE 29 avec YEMEITE qui attendait son N. VEHMIQE : pas de U pour scrabbler, il ne faut pas rêver. 

15° coup sélectif : SINDHIE 32 appui IN gagne six points sur DEY au grand dam de Didier Roques (-7). KIEF 36 est vraiment un coup de repos absolu. Et les tirages s'enchaînent, mortiféres ... WAP formant Marc Bruyère (-20) éjecte le Parisien du top 5. 

Reste BDRU en mains, on tire EER ... MACHINATEUR 34 ou BUES 23 ? 

  

" voyons, tu t'es refusé FRÊTEUR ce matin ... Tu as pensé à MACHINATEUR ...quelqu'un qui complote, pourquoi pas ? Mais bon, vraiment pas sûr ? En même temps, bizarrement, MACHINATRICE me semble évocateur, donc MACHINATEUR semblerait logique ... Si c'est pas bon, vu la partie, je termine 8° ou 9° au lieu de 5° ou 6°, bref, pas très important. Si c'est bon, je devrais finir sans doute dans le top 3. Enfin, je ressens le besoin de le jouer : trop de regrets, si le mot est bon. Go. " 

  

Top : 34 points !  Pfff ... Mélange de joie et de soulagement ;-)  Nicolas Thomas annonce  en fin de partie qu'il s'agit d'un solo à  Montreuil, donc +10, je dépasse Jean-Yves Costa avec cerise sur le gâteau : la cagnotte solo du comité IDF-Nord à 180 euros ;-) . Mais l'attente perdure : si un (ou des) joueur a joué MACHINATEUR à Brignoles, c'est Jean-Yves qui gagne le duplex ... On suppute ( Jean-François Lachaud : " personne n'a pu jouer ça ", Laurent Loubière : " j'avais entre 1% et 2% de certitudes de l'existence du mot " , Florian Lévy " j'ai pas osé - comme quelques-uns ", Joëlle Gobard " il me semble que je connais MACHINATRICE, mais MACHINATEUR ne me dit rien ..." Christian Pierre ( sur MSN ) " je ne connaissais pas le mot ..."

  

Deux joueurs à Brignoles connaissaient le mot : Catherine et Marc Faner, scrabbleurs et joueurs de DCDL,...S'entraînent-ils pour la future version de DCDL à onze lettres ;-) ?

  

Etape du Grand Prix ( Manuella Grimal )   14 joueurs -1 défection

  

Entame avec ROGNAGE H2 ( exit Guy Dahan ), OFFSET 32 élimine 5 joueurs ( sous-top TOUFFES -2), DUTUEL+? donne un top peu évident à 24 points (UsUEL ) qui élimine 4 autres joueurs.

DUELS 33 élimine Patrick Epingard , restent en duel Laurent Loubière et Florian Lévy, le tirage DIINNNO pour 16 points bénéficie au premier nommé, le jovial Florian translatant un D pour un DINDONNE impossible.

  

Palmarès Montreuil

  

Top 10 :

  

1- T.Chincholle -17

2- J.Y Costa     -25 ( vainqueur du duplex)

3- Jean-François Lachaud -29

4- Didier Roques     -30

5- Laurent Loubière -32

6- Florian Lévy       - 39

7- Nicolas Parvan   - 42

8- Marc Bruyère     - 51

9- Nicole Epingard  - 56 (1°V)

10- Eric Imbert      - 66

12- Guy Dahan      -87  (1°S2)

21- Annic Anicet    1°S3

24- Christophe Schlechter 1°S4

30- Rémi Grimal   1° E

  - Andréa Vialle    1° D

77- Pascal Deguettes 1°S5

115- Rémy Eyssautier  1°S7

132- Corentin Tournedouet 1°S6 et 1°B

  

Merci aux organisateurs locaux ( Nicolas Thomas et les membres du club de Montreuil) et à tous les bénévoles qui nous ont offert une agréable journée qui aurait pu encore être meilleure, sans le passage de quelques vandales.

  

T'Chinch

  

 

J'ai appris le décès de Louisette Chevalier qui fut la secrétaire du comité pendant de nombreuses années.

Elle avait aussi été présidente d'un club à Montreuil et elle avait montré pour ces deux tâches beaucoup de dynamisme et d'enthousiasme.
Toujours souriante, elle avait quitté le comité voici trois ans pour s'installer en Bretagne près de sa famille. J'avais gardé un excellent souvenir d'elle, de sa gentillesse et de son dévouement.
Gérard

LE COIN DE L'ARBITRAGE

SIGLES - PROCEDURES

Les arbitres du comité