BEAUMONT SUR OISE

TH 3 - 1er DECEMBRE 2013

================

 

Les résultats, les photos,

le compte rendu de Thierry arrive très bientôt....

RESULTATS TH3 BEAUMONT 01-12-2013.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 50.5 KB

Les joueurs du Grand Prix


        Le Podium et les vainqueurs par série                               Deux cagnottes solo


Les photos de la salle, les joueurs, les arbitres, les ramasseurs, les organisateurs...

Le compte rendu

 

Le club de Beaumont-sur-Oise a reçu ,ce dimanche 1° décembre,  114 joueurs venus des comités d'Ile-de-France, de Normandie et des Flandres participer à un tournoi peu riche en points ( 2550 en trois parties ) mais truffé de coups difficiles : solo, duos, trios et quatuors ont émaillé les trois étapes de la journée.

 

Revenons sur le film du tournoi qui a vu Laurent Loubière l'emporter à -41 devant Laurent Dauvilliers -50 et Thierry Chincholle -60.

 

 Partie 1 : Simon Valentin   793   23 coups et 2 scrabbles

 

CINE en H5 ne vaut que 12 points, mais il faut déjà réfléchir aux possibilités de rejoindre la case H1 plutôt que H15 : onze possibilités plus ( MEDECINE-OFFICINE...) ou moins ( ALLICINE-SERICINE...) connues.

NICKEL en double ( pollué par 2U) et déjà -11 pour Laurent Dauvilliers et Nicolas Parvan, joueurs de 1° série.

Il faut attendre le 8° coup et FETIAL (+1), relatif aux prêtres dans la Rome antique, pour retrouver un coup sélectif.

COLI-CINE (+11) - nf substance antibiotique - a peu de succès, le premier scrabble PALPITEZ surprend de nombreux joueurs ( +44 !) dont les joueurs de 2° série Hubert Buhot (Dreux), Philippe Lévy (Courbevoie) ou Jean-Paul Ghiraldini (Aulnay) .

L'EMPYEME, amas de pus, n'est pas du goût de tous : -2 avec PYGMEE.

Le tirage AEGMNRS ( GRAMENS-MANGERS) accouche de BU-GNÂMES (+3) difficile , mais c'est le tirage EEGNORR qui offrira le solo de la partie ( +10 et cagnotte de 99 euros) à Hubert Buhot avec ROTENGLE, nm poisson aux yeux et nageoires rouges ( = rotangle) pour 24 points : un double appui compliqué à visualiser !

Enfin, deux autres coups à ne pas rater : ORNIONs, sc. unique sans sous-top décent ( -51 ! ) et JALE pivotant autour d'E-J-ET , formanr RUS-E (+9)

Thierry Chincholle -9 prend onze points d'avance aux deux Laurent, Loubière et Dauvilliers -20.

 

 Partie 2 : Madeleine Henninot   851   21 coups et 4 scrabbles

 

L'ex-présidente du club local propose une partie sélective gagnée par les deux Laurent inséparables à -11 devant Thierry Chincholle -35 qui devra remonter les 13 points de retard lors de la dernière partie.

 

ALITÂMES 81 est égalé par MALTAIS en collante, MOLETIEZ appui T est presque indolore, RECHAUDS gagne 17 points sur DRACHA ou ACHARD en triple ( Hervé Dupayage ne scrabble pas ) avec un tirage " SUCHARD" chocolaté.

OUACHE ! expression de dégoût au Québec sera peu jouée, et prolongé en GOUACHENT (+18) quelques coups plus tard. Le 9° tirage AADKSU? sera sélectif et fait perdre le leadership à Thierry Chincholle : DIKTAtS en double appui et quadruple gagne 27 points sur d'invisibles yaKUSAS , seulement 4 joueurs dégotent le top !

La suite est malaisée : TRAPP, terme de géologie, plateau formé par des entassements de coulées de lave basaltique est jouée par une poignée de joueurs. BRUMISEE appui S est un nouveau scrabble unique, où Luchano Raphin (Saint-Leu) oublie le E final sur son bulletin ...grr !

 

Partie 3 : Nicolas Thomas   906   19 coups et 5 scrabbles

 

Notre léonin président de comité tire une partie rapide, peu conforme à sa réputation. Certes le premier coup : AIGRI 14 semble confirmer une partie longuette, mais dès le deuxième coup , plus personne ne rigole : AEEFGNT est si stressant que seulement 4 joueurs trouvent le top EGAIENT à 32 points ... mais aucun des trois premiers qui commencent tous à gamberger.

 

Premier scrabble : RENAUDAS appui R (+20) avant un très joli MILORD en collante, formant MAIGRI (+3). Thierry Chincholle se refuse la transitivité du verbe MAIGRIR ( un verbe qui lui est peu familier ) et perd 4 nouveaux points. ARMIONS 76 mieux qu'ADMIRONS 74, CANULAIT 78 mieux qu'INCLUANT 72, MENTERIE 74 mieux qu'ENTREMET 72... les scrabbles ne créent pas d'écarts devant.

Dernier tirage joker : AEFRST? , FEnDARTS 77 est égalé par FaRDÂTES , +7 sur les sous-tops.

Le 17° coup KIRS préfigure le pot d'amitié final offert par le comité IDF-Nord .

 

Laurent Loubière -10 remporte l'étape et le tournoi , Thierry Chincholle -16 ne peut revenir sur Laurent Dauvilliers -19 qui a perdu les trois premiers coups de la partie puis topé les 16 suivants ;-)

 

Le cannibale Laurent cantalien remporte dans la foulée l'étape du Grand prix tirée par Marie-Claire Nalenne, les deux résistants Nicolas Parvan et Thierry Chincholle, PUNIS en 15A.

 

Une journée de scrabble bien organisée, sympathique et pleine de bonne humeur : merci au Comité IDF-Nord, au club de Beaumont-sur-Oise et à tous ceux et celles qui ont donné de leur énergie pour le plaisir des joueurs !

 

T'Chinch

 

9 DECEMBRE 2012 - TH 3

LES RESULTATS CUMULES
BEAUMONT SUR OISE NANCY.xls
Feuille de calcul Microsoft Excel 60.0 KB

Le commentaire de Thierry sur les parties jouées à Beaumont

 

Bonjour,

 

Dimanche 9 décembre : duplex entre Beaumont-Sur-Oise (IDF-N) et Nancy( Lorraine).

 

Nancy étant ravitaillé par les corbeaux, il a été difficile de vous en donner des nouvelles plus tôt ;-). Hormis le site très réactif et bien construit  de Daniel Thirion ( scrabble Vosges ), le scrabble lorrain semble avoir connu Internet jusqu'en 2006, avant d'en revenir au moyen de communication plus sûr que sont les pigeons voyageurs.

 

Trêve de plaisanterie, Beaumont-Sur-Oise a accueilli ce dimanche 119 joueurs ( 6-6-13-41-42-9-2 ) pour son désormais traditionnel tournoi de décembre.

 

Partie 1  Martine Tansini  890

 

Thierry Chincholle - top - prend dix points d'avance sur Bernard Caro et dix-huit sur Bernard Grellet. Maryannick Gossard (5A) est 4° à -46 !

 

Une partie curieuse (tirée par la présidente du club de Compiègne)  où le début est tranquille : FORTIN d'entrée (deux anagrammes), un coup à double interjection (EVOHE 56 mieux que MEUH 45), MAZÂTES formant VOGUEZ 107 manqué par Bernard Viveret qui a place et mot, mais pas en même temps (dissociation temporelle classique), AEINOPR qui accouche de PIORNA ...

10° coup à double joker EHILN?? : facile de jouer 81 points, plus difficile de trouver en triple, et en optimisant le H, soit LI(T)H(I)NEE soit (A)N(T)HELIE, -8 pour Bernard Caro et Laurent Loubière entre autres.

11° coup très sélectif : seuls douze joueurs parviennent à scrabbler ( +52 ) avec ACINSSU +O. Présenté comme ça, c'est facile ;-) CAUSIONS formant SKA-ION-et NE , ça peut se rater avec la grille, 107 joueurs vous le confirmeront, Bernard Caro l'arrache à 2,50, je vois la solution à 2,20...Laurent Loubière, Franck Delol et Jean-Jacques Lion ne veulent pas causer de ce coup.

Suite moins intéressante : ETEND (+1), BRI-SKA(+3) et P-ILA-W (+2) étant cependant méritoires.

 

Partie 2   Gérard Thuillot   1036

 

Thierry Chincholle - top - partage le gain de l'étape avec un revanchard Laurent Loubière. Bernard Caro -4 reste en embuscade.

Au classement général provisoire local, TC top mène devant BC -14, LL et Bernard Grellet ex aequo à - 67.

 

Belle partie roulante tirée par le président du comité U : ROULANT prolongé par E (KOTES 80) met tout le monde en confiance. MEGOTAIS (+11 sur MIGNOTES), ENVaHIR 92 sont accessibles. Plus compliqué est DETALAIS scrabble unique appui T à une place peu visible en collante alors qu'une place en ligne A permettrait une jolie collante ( pas de DEALAIS, mais DALASI esthétique).

9° coup intéressant - en tout cas pour moi- puisque je fais la recherche par escalier : DDEIMTY me fait penser à DIDYME 38 (yes), oui mais DEY (bof) 45. Oui mais TEDDY 74 (yes!). Oui mais DRAYE 75 (bof!).

MILADY 38 formant NOM est apprécié dans la salle pour son esthétisme (+2), EINPPTU trouve son appui A pour APPUIENT , BCEHIRT ne trouve pas son appui N et l'on tremble CHERIT 36 n'a pas une tête de top !

TURBINEE 72 ou ENTUBER 70 ? Les pusillanimes assurent à -2. AGINRS? offre plusieurs tops initiale E en triple ( EGRAINeS retenu) .

JACQUOT sort au 15° coup ( rarissime ) mais on se contente d'AJUT 39, et la fin est tranquille ( ne pas oublier CHERÎT-ES ).

 

Partie 3  Nicolas Thomas   922

 

Bernard Caro l'emporte à -4 devant Laurent Loubière -8 et Thierry Chincholle -16.

TC l'emporte de peu à -16 devant BC -18, LL -75 , Franck Delol 4° à -100 et Bernard Grellet 5° à -114.

 

Nicolas Thomas est lecteur de la partie tirée à Nancy par un tireur dont je vous donnerai le nom à l'arrivée des pigeons voyageurs.

 

AGILOST d'entrée : que joueriez-vous entre GLOSAIT H4 et LIGOTAS H2 ? Le choix de GLOSAIT a paru contestable ( le G initial en H4 est une lettre bloquante ...). RACKET 37 le coup suivant : Bernard Grellet joue " rackett " soit la même bulle que son fils Nicolas aux CDM 2000 à Paris ! Bulle moins chère : 37 contre 81 à l'époque ...

AMEUTEES ( mieux qu'ETAMEUSE, attention, pas de " rétameuse", RETAMEUR n.m ) précède FLAMINE ( prêtre, Antiq.Rom.) 30, solo de la cagnotte des S4-5-6-7 remportée par Viviane Cosentini récompensée de 200 euros.

FENDANTS appui T se construit, ETuDIEES ( ou rEEDITES ) O1 est indolore. Il faut ensuite être sûr de VIREUX pour +2, anticiper les rallonges à VALVE posé en A11.

B.Caro rate ROBER en cheminée (+2) : 16 points d'avance à 13 coups de la fin pour TC. Plus que 15 le coup suivant car le coup AEENSTU peu rassurant génère  une NAUSEE que seul Duplitop a attrapée. Et à Nancy ?  BC joue 26, moi 25. Petit coup de blues : je ne toperai pas le tournoi ;-)

La grille se ferme et je n'aime pas ça : AOPSTW? me coûte encore 4 points, jouant SWAP là où il fallait jouer S(H,L)OW. Et encore neuf points de perdus le coup suivant où le tirage AIJLPRT m'évoque TOLARJI 30 puis PARFIT 33. Coup de chaleur : j'ai oublié TRIVALVE 42 que j'avais préparé ! ( autres rallonges : BI-UNI-SERVO-ELEcTRO ). Il est temps de serrer le jeu, en espérant que Bernard ne soit pas au top ou à -1 ...

La fin n'est pas de tout repos : PRELAT formant AS-P-E et NE-R-E est astucieux, QUICK (+6) planqué, et le dernier coup OURSON en triple appui et collante gagne deux points que j'arrache à 2,50 ...devant  Bernard qui me regardait chercher ...

 

On fait les comptes : -4 pour lui, -16 pour moi, ouf , comme quoi il faut s'accrocher jusqu'au bout ;-)

 

Etape du Grand Prix ( 11 joueurs )

 

TC -16 BC -18 LL -75 FD - 100 BG -114  Jean-Michel Masson -117 Bernard Viveret -162 Odile Lanceau -169 Jean-Jacques Lion -173 Michel Bulvestre et Michel Sautier - 189 en piste ...

 

HOME H5 et dès le deuxième coup EEGJLNO élimine neuf des dix joueurs restants ( JMM out d'entrée), Laurent Loubière ( deuxième victoire d'affilée en étape de GP après Montreuil) ENJÔLE en I7, 28 . Les autres se sont partagés entre JONGLE 25 et " jonglée" 0.

 

Remise des prix, je devrais dire les diplômes délicieusement calligraphiés à l'ancienne par Madeleine Henninot , pour :

 

Thierry Chincholle - qui attendra les pigeons voyageurs nancéiens  pour savoir s'il s'agit d'une 206° victoire en TH ou non ;-)

Bernard Caro - pugnace adversaire, toujours à l'affût sur les TH3.

Laurent Loubière- nouveau spécialiste des étapes de GP

Bernard Grellet 5° et 1° Diamant sans surprises

Jean-Michel Masson 6° et 1° S2, beau résultat du gentleman farmer yvelinois.

Bernard Viveret, 7° et 1° Vermeils, qui a bien cru que MAZÂTES l'avait éjecté des premières places.

Odile Lanceau, 8° et 1° S3, bravo à l'un des bras droits de Michel Platini lors de la CDM 1998 ;-)

Jocelyne Rossi, 15° et 1° S4, après un beau match avec Odile Goncalvès 16°.

Max Amand, 47° ex aequo avec Ghisaine Bilaud en série 5. Ghislaine oubliée à l'annonce des résultats, Madeleine lui aura refait un joli diplôme à elle aussi, je n'en doute pas ;-)

Nelly Chavanne , 72°, 1°S7 prometteuse.

Josiane Merlet, 93°, 1°S6.

Benjamin Dancoine 102°, 1° Espoir qui se lance dans les tournois cette année.

 

Un grand merci aux organisateurs du scrabble du Beffroi, pour leur gentillesse, les cadeaux de Noël distribués, les délicates attentions ( les petits pots de jacinthe ;-) et la sympathie ambiante. Et bien sûr à tous les bénévoles ( arbitres/ramasseurs/teneurs de tableaux) pour leur disponibilité !

 

Dialogue entre Guy et Thierry :

« Bonjour,

Enfin des nouvelles de Beaumont !!!  ;-)

Oui, Thierry, tu peux arroser cette 206e !!!

C'était joué dès la 1e manche puisqu'à Nancy, les tables 1 à 12 ont raté CAUSIONS :-(.

NAUSEE solo ordi dans la 3e (partie tirée par Régis).

Au final, Guy l'emporte à -64  ( -62 ; top ; -2 ) devant  Elisabeth DESRAY  ( entre -90 et -100 ? ) et Robert SPRINGER, Raphaël LECLERC terminant beau 4e en ayant joué la dernière manche à la table 1.

Robert se consolera avec la victoire au GP, devant Antoine WEBER.

Amicalement,

Guy

« Merci Guy, tu remplaces avantageusement les pigeons voyageurs ;-) 

CAUSIONS a donc fait bien des dégâts : 0 dans le top 12 nancéien, 4 sur 15 dans le top 15 à Beaumont ( Chincholle et Caro à plus de deux minutes, B.Grellet et B.Viveret à plus d'une minute).

Personne n'a eu la NAUSEE ni à Beaumont,ni à Nancy : tant mieux ;-) »

TH3 BEAUMONT S/OISE - 12 DEC 2011

 

 

 

 

Le top 3

LE COIN DE L'ARBITRAGE

SIGLES - PROCEDURES

Les arbitres du comité